Les cotes aux paris sportifs : comment les lire, les évaluer et parier avec elles ?

Qu’est-ce qu’une cote ? Définition.

La cote est un des éléments les plus importants à prendre en compte lorsque vous pariez. Ce n'est pas pour rien que le site de paris sportif Winamax.fr en a fait son principal argument commercial("Les meilleures cotes sur les paris sportifs").

Pour chaque match ou rencontre sportive proposé, les bookmakers associent une cote à chaque résultat (vainqueur, score, écart, etc.). Dans le système des cotes dites décimales, ce chiffre est un nombre supérieur à 1 et qui peut comporter jusqu’à deux chiffres après la virgule. 

Pour le parieur, la cote livre deux informations importantes :

  • Multiplié par la mise, ce chiffre permet au parieur de connaître le montant potentiel de ses gains
  • Ce chiffre donne également une estimation théorique que la probabilité que cet évènement se réalise.

La cote est l'inverse de la probabilité

Voilà le principal enseignement à retenir : plus la cote est élevée, moins la chance qu'un évènement se produise est grande et plus les gains et les risques pris seront élevés.

Comment les bookmakers fixent-ils les cotes ?

Sachant qu'une cote brute de 2.00 revient à une probabilité de 50% (soit 1/50 x 100), est-ce que les cotes affichées sur les sites de paris sportifs reflètent vraiment la probabilité qu'un évènement se réalise ? La réponse est OUI mais... !

Le biais sur les cotes et la marge des bookmakers

En effet, les bookmakers, comme toute entreprise, ont pour objectif de dégager des bénéfices. Prenons par exemple le cas d'une finale de Rolland Garros entre Rafaël Nadal et Roger Federer. Si l'opérateur donnait une probabilité de 50% à chaque résultat (Nadal vainqueur ou Federer vainqueur) et donc une cote de 2.00 et que toutes les sommes récoltées sur les deux joueurs étaient égales, ce dernier ne gagnerait rien. On parle dans ce cas d'un jeu équitable soit un jeu où l'argent joué est intégralement reversé aux joueurs.

Ce qui nous amène à parler du biais sur les cotes. Le biais ou la marge est un chiffre que les bookmakers entrent dans l'algorithme de calcul des cotes, un chiffre qui leur permet de s'assurer un profit quels que soient les résultats et qui revoit la cote à la baisse pour le parieur.

Le taux de retour aux joueurs (TRJ)

Maintenant que vous savez cela, rentrons dans le vif du sujet et abordons le fameux taux de retour aux joueurs. Ce taux est imposé par l'Autorité Nationale des Jeux (ex-ARJEL) depuis 2010 et est calculé sur l'ensemble des paris engagés sur un semestre. Il comprend également les divers bonus de bienvenue et de fidélité reversés aux joueurs. Ce taux, étant une moyenne, il peut être supérieur ou inférieur sur certains évènements.

Dans cette section, vous allez notamment apprendre comment convertir les cotes en probabilités implicites et réelles pour pouvoir détecter des opportunités favoribables de paris, ie. des "value bets".

Comment calculer le taux de retour aux joueurs

En calculant le TRJ pour le match de Liga espagnole entre la Real Sociedad et le FC Barcelone chez l'opérateur Bwin grâce à la formule ci-dessus, nous pouvons extrapoler la probabilité d'un évènement estimée par l'opérateur.

Taux de retour du match Real Sociedad - Barcelone = 100 x 1 / 1.099 = 90% soit une marge de 10%

Pari Cote Probabilité brute Probabilité corrigée
Real Sociedad 4.10 1/4.10 * 100 = 24.39% 24% * 89% = 21.7%
Match nul 4.00 1/4.00 * 100 = 25% 24% * 89% = 22.25%
Barcelone 1.65 1/1.65 * 100 = 60.6% 60.6% * 89% = 53.00%

Vous savez désormais calculer la marge des bookmakers. Mais pour ceux qui ont le flemme de sortir la calculatrice, le site de paris sportifs anglais Pinnacle propose un calculateur de marge ultra-pratique.

Il reste toutefois une question à laquelle nous n'avons pas répondu : comment les traders qui travaillent chez les bookmakers, estiment-ils les probabilités qui permettent de fixer les cotes ?

La Coupe du Monde 2018 a coûté cher aux sites de paris sportifs

Les sites de paris en ligne français ont subi d'énormes pertes dus au parcours des Bleus pendant le Mondial 2018. Ces derniers ont du reverser 93% des mises contre 77% pour l'Euro 2016. Source : Lemonde.fr

Les sources d'informations des bookmakers

Le hasard n'a pas sa place chez les bookmakers ! Compte tenu des milliards d'euros en jeu, et malgré le "glorieuse incertitude du sport", les opérateurs se doivent de réduire au maximum l'incertitude qui plane avant et pendant un évènement sportif.

Pour y parvenir, les traders ont trois principaux outils à leur disposition:

  • Les bases de données historiques : partant du principe que le présent n'est qu'une répétition du passé, les opérateurs de paris sportifs se sont constitués des bases de données qui leur permettent de nourrir leurs algorithmes de prédiction. Avantage domicile, nombre de buts marqués, confrontations : toutes les données sont passés au crible pour déterminer lesquelles ont le plus de poids. Pour compléter ces bases, la grande majorité des acteurs du paris sportifs utilisent les solutions de Sportradar et Opta, qui vont jusqu'à fournir des solutions clés en main pour le trading de cotes.
  • L'actualité sportive récente : l'information est extrêmement précieuse pour réduire l'incertitude. L'absence d'un joueur majeur, une bagarre dans le vestiaire, une arrivée tardive au mercato : bookmakers et parieurs guettent tous l'arrivée d'information qui pourraient faire pencher la balance de leur côté. Le match de Ligue Europa entre Astana et Manchester United du 28 novembre 2019 est un des exemples les plus connus d'information bénéfique aux parieurs.
  • La concurrence : les bookmakers positionnement naturellement leurs cotes en fonction de celles des sites de paris concurrents. En plus de partager les mêmes bases de données et probablement, les mêmes algorithmes, ils utilisent pour la plupart la "Live Odds Service" de Betradar qui leur permet d'automatiser l'ajustement de leurs cotes en temps réel.

Les différents formats de cotes

Les opérateurs ARJEL n’affichent que des cotes décimales mais si vous voyagez aux USA ou en Angleterre, vous remarquerez que le format des cotes n’est pas le même que le nôtre, le format européen ou format décimal. Faisons donc un petit tour d’horizon des différents types de cotes utilisées par les sites de paris sportifs dans le monde.

Les cotes européennes ou cotes décimales

Les cotes décimales sont celles qui vous verrez partout sur les sites de paris sportifs agréés par l’ARJEL tel que Betclic, PMU Paris Sportifs ou Unibet.

Comme leur nom l’indique, les cotes décimales sont représentées par des nombres décimaux avec 2 chiffres après la virgule. Elles sont principalement utilisées par les opérateurs européens mais aussi au Canada et en Australie.

Cette cote est en fait un multiplicateur de votre gain brut.

Par exemple, vous souhaitez parier 10€ sur la victoire de Liverpool contre Tottenham à la cote de 1.80. Votre gain brut s'élèvera alors à 10 x 1.80 soit 18€. A ce gain brut il vous faudra alors retrancher votre mise pour connaître votre bénéfice net soit : 18€ - 10€ = 8€.

Pari Cote Mise Gain brut Bénéfice net
Real Sociedad 4.10 10.00€ 30.00€ 20.00€
Match nul 4.00 10.00€ 35.00€ 25.00€
Barcelone 1.65 10.00€ 32.00€ 12.00€

Les cotes anglaises ou cote fractionnelles

Ce type de cote doit vous dire quelque chose si vous avez déjà parié sur des courses hippiques. Cette cote fractionnaire, multiplié par votre mise, vous donne le montant de votre profit net en cas de gain.

Exemple : un match de qualification pour l’Euro 2020 entre l’Angleterre et la République Tchèque

Pari Cote Mise Bénéfice net
Angleterre 3/10 10.00€ 3.00€
Match nul 19/5 10.00€ 38.00€
Rép. Tchèque 9/1 10.00€ 90.00€

Les cotes américaines

A moins que vous ne voyagiez chez l’Uncle Sam, il y a peu de chances que vous tombiez sur ce type de cote.

Comme dans l’exemple suivant, les cotes américaines sont soit positives soit négatives. Ce nombre relatif vous donne une indication sur le profit net que vous pouvez réaliser pour une mise de 100.

  • Un nombre négatif vous indique la somme à parier pour pouvoir réaliser un profit de 100
  • Un nombre positif vous indique le montant du profit réalisé pour une mise de 100

Comme avec les autres formats de cotes, vos gains dépendent directement du montant de la somme pariée.

Pari Cote Mise Bénéfice net
Real Madrid -125 10.00€ (100 / 129) x 10 = 7.75€
Match nul +250 10.00€ 250 x (10/100) = 25€
Barcelone +230 10.00€ 230 x (10/100) = 23€