Il a pulvérisé le record de gain sur un site de paris sportif en Mars 2020. Un parieur toulousain prénommé Greg, alias "Truiton31" sur Winamax, a largement fait parlé de lui dans tous les médias avec ce record de France d'un gain aux paris sportifs sur Winamax.fr. Un pari combiné "Mortal Combo" de 21 bets sur du football, du basket, du rugby, du ski nordique, du tennis.

A ce propos, saviez-vous que 400.000€ c'est la somme maximale que vous pouvez remporter sur le site de paris sportifs Winamax ? Il y a d'ailleurs certainement d'autres choses qui vous ont échappé. Beaucoup en ont parlé et souvent de la même manière. J'ai donc décidé d'aborder ce gain record avec un peu de recul et d'essayer d'en sortir des enseignements clés pour les amateurs de paris combinés.

Retour sur cette histoire de fou à 400.000€ !

Il a effacé le précédent gain record de 300 000€ du parieur "EL_WRAP" sur Winamax en décembre 2019, un Mortal Combo de 12€ avec une cote de gigantesque de 15 987,88

Un combo miraculeux car composé uniquement de paris sur des matchs de football, soit 16 matchs. Costaud hein ? On ne t'oubliera jamais EL WRAP !

Mais revenons-en à Greg. En effet, la combo de Truiton31 n'affiche qu'une cote de 399,96 en comparaison au combiné précédent. Mais plus que la cote c'est l'histoire et le déroulé du pari qui est intéressant et ses scénarios de ouf.

Mais plutôt que de la décrire ici, le mieux c'est que vous écoutiez Greg la raconter lui-même. C'était juste avant le dernier match de son combiné : Bayern contre Augsburg. Il a fait le déplacement avec tous ses potes et est au micro de Winamax TV juste devant l'Allianz Arena.

Les leçons à retenir pour vos paris combinés

S'il faut bien dire qu'il bénéficié d'un coup de bol monstrueux, notamment sur plusieurs matchs qui étaient très mal barrés au début, il faut reconnaître que Greg a mis toutes les chances de son côté pour atteindre ce gain monumental. Voici donc 5 leçons à retenir pour vos prochains paris sportifs combinés : 

Leçon n°1 : parier pour le fun avant tout !

Truiton31 le dit lui-même dans la vidéo du dessus "Ce n'est qu'un jeu !" . Opter pour un pari sportif combiné par rapport à un pari simple est un excellent moyen de pimenter ses soirées passées devant la TV. Alors si vous objectif est de devenir riche, je vous arrête tout de suite. Sans la chance, vous n'irez pas bien loin ! Ces énormes gains sont certainement plus rares que les jackpots empochés à l'Euro Millions ou au Loto Foot.

Car qui dit "paris multiples" dit multiplication des gains certes mais aussi des risques de ne pas remporter votre pari. Rappelez-vous toujours que la cote est l'inverse de la probabilité qu'un événement se produise et donc plus la cote est élevée moins les chances que l’événement se produise sont grandes. 

Ici on peut estimer les chances que ce combiné avec une cote 399.96 soit gagnant à : 1/399.63 soit 0.25%. En comparaison, la cote moyenne de chaque par affiche une probabilité de 73%.

Leçon n°2 : gérer votre bankroll en bon père de famille !

Il faut tout d'abord préciser que Greg n'est pas un "lapin de six semaines" des paris sportifs. Joueur de poker régulier, je présume qu'il n'en est pas à son premier gain important. Car miser 500€ sur un pari n'est pas donné à tout le monde et c'est même dangereux !!! 500€ c'est notamment 50 fois plus que le montant moyen parié en France (11€) et près de 1,5 fois la dépense moyenne annuelle par parieur sportif de 315€ d'après le dernier rapport d'activité de l'ARJEL.

Si on se fie à la sacro-sainte règle du "1% de mise de sa Bankroll", celle de Greg devait au moins s’élever à 50.000€ ! Peu probable mais sait-on jamais. Toujours est-il que pour ce type de pari dit "fun", n'investissez jamais plus de 1% de votre cagnotte de départ.

Leçon n°3 : ne pas parier que sur le football

Tout le monde sait que le football est probablement le sport le plus imprévisible de tous. A l'échelle d'un match, un poteau, une expulsion, une action, peut tout changer. Plusieurs études très sérieuses en sont arrivées à la même conclusion. 

Dans un livre paru en 2013, un économiste , David Sally, et un ancien footballeur, Chris Anderson, analysent 8232 matchs de NBA, NFL, Baseball et des 5 grands championnats européens entre 2005 et 2011. Selon eux, les équipes qui tirent le plus au but ne gagnent que dans 50 à 58% des cas. Entre étudiant les données pre-match, ils démontrent surtout que le football est le sport dans lequel le favori gagne le moins souvent en comparaison à d'autres sports (dans moins de 50% des cas). Un chiffre qui atteint 70% en NBA et NFL et 60% au Baseball.

Le favori au football a moins de chances de gagner le match que dans d'autres sports, particulièrement le basketball, le baseball et le football américain [...].

Une autre étude remontant à 2006 conduite par trois chercheurs américains en statistiques s'amuse à comparer 43.000 matchs de Premier League depuis 1888 à tout l'historique des résultats de MLB, NHL, NBA et NFL soit 300.000 matchs. Leur conclusion : l'outsider au football a 45.2% de chances de gagner contre 36.4% au foot américain.

Leçon n°4 : parier sur des compétitions que vous maîtrisez

Greg a bien fait de ne pas placer tous ses bets sur du foot mais il a aussi bien fait de parier sur des compétitions qu'il connaissait. Dans la vidéo, il explique avoir été conseillé par des amis, parieurs assidus, qui connaissaient particulièrement bien la NBA, le tennis ou le ski nordique.

Parier également sur des paris à "deux issues possibles" comme le tennis par exemple, permet de réduire considérablement le risque. Encore plus si vous privilégiez des petites cotes et des paris sur les favoris.

Vous remarquerez d'ailleurs que sur le combiné de Truiton31, seuls ses 2 premiers paris affichent une cote supérieure à 2.00. La cote moyenne de ses 21 paris s'élève d'ailleurs à 1.36. Une prise de risque donc totalement maîtrisée !

Le week-end dernier, avec un pote, on s'est un peu chauffés. Il s'appelle Pépino, il est un peu connu sur le circuit poker. Il est handicapé, il kiffe le sport, donc il suit énormément le tennis, le biathlon...

Leçon n°5 : étalez votre combiné dans le temps pour mieux le sécuriser !

Il faut rappeler que Greg n'a pas fait une sélection de 21 bets en une fois mais qu'il a utilisé la fonction exclusif "compléter son pari" de Winamax. Cette fonction permet de compléter votre pari multiple tout en conservant la possiblement d'utiliser le Cash Out à tout moment.

Cette fonction lui très certainement permis de mieux sécuriser son combo en lui laissant le temps de choisir les paris les plus safes à ajouter. Pour les cas où pour une raison ou une autre le cashout n'est pas disponible, vous avez la possibilité de vous couvrir manuellement.

Admettons que le dernier match de votre combiné est ce fameux match entre Djoko et Monfils. Vous avez rentré les premiers bets et vous avez parié sur le favori Djokovich. Là plusieurs possibilités s'offrent à vous : parier en pre-match sur une victoire bien cotée de Monfils ou parier en live en espérant que votre favori mène rapidement au score pour tenter de gagner sur les 2 tableaux. A ce moment, la cote de Monfils aurait été bien meilleure qu'en pre-match, offrant l'avantage de réduire la mise de couverture.