Où et comment obtenir des paris sportifs gratuits ?

Paris gratuits NetBet

C’est bien connu, tout bon parieur ne joue jamais avec son argent. Mais il est vrai que dans la pratique, c’est loin d’être évident car il faudra toujours au départ, risquer un peu d’argent de sa poche pour se constituer une bankroll. La solution existe pourtant : les « Freebets » ou « paris sportifs gratuits ». Comparables à des bonus sans dépôt , les freebets sont distribués au compte goutte par les bookmakers mais je vais vous donner quelques pistes pour savoir où et comment dénicher les cadeaux des bookmakers.

Qu’est-ce qu’un paris gratuit ?

Un petit rappel s’impose pour ceux qui ne connaissent pas la différence entre un pari réalisé à ses frais et un pari gratuit. Première différence évidente mais en cas de pari gratuit gagnant, vous n’empocherez que les bénéfices correspondant aux gains moins la valeur du pari gratuit.

Exemple : vous misez votre freebet de 5€ sur une cote de 3.00. Si vous remportez votre pari, vous ne gagnerez que 10€ (15€ moins la mise initiale).

Deuxième différence : parfois, les freebets ne peuvent pas être utilisés pour tous les types de paris. Chez Bwin par exemple, les paris à systèmes sont exclus.

Troisième différence : vous devrez peut être jouer votre freebet sur un match ou une compétition imposée par le bookmaker. C’est d’ailleurs le cas chez PMU Sport qui le stipule dans son règlement.

Dernière différence : les freebet peuvent avoir une durée de vie limitée et l’opérateur de paris sportif peut vous demander de le jouer sous 7, 15 ou 30 jours avant que ce dernier ne soit plus valable.

Freebet, bookmakers et réseaux sociaux

Pour animer leur communauté sur Facebook ou Twitter, les Betclic, PMU Paris Sportifs et autre Winamax distribuent régulièrement des lots à leurs suiveurs les plus assidus. Cela va des places pour des matchs de Ligue 1 aux maillots de foot, en passant par les goodies. Mais ils y distribuent surtout des paris gratuits. A commencer par Twitter.

Comment chopper des #freebets sur Twitter ?

Pour gagner votre freebet sur Twitter, il vous suffit de suivre les comptes officiels des opérateurs de paris sportifs. Dans ce domaine, c’est Winamax (@WinamaxSport) qui est le plus généreux en ce moment. La plupart du temps, il vous sera demandé de donner votre pronostic pour participer au tirage au sort. Cela va du nom du premier/dernier buteur au score exact en passant comme dans l’exemple suivant par une question « culture football » :

Betclic et PMU Sport en donnent également quelques uns, surtout aux environs des grands matchs comme ce fut le cas lors de Chelsea – PSG en quart de finale de Ligue des Champions.

@Betclic

@PMU_Sportif

Mon astuce : pour être certain de ne louper aucune opération, voilà une astuce. Faite une recherche à l’aide du hashtag #freebet et sélectionnez « Personnes que vous suivez » dans les filtres situés à gauche de l’écran. Vous n’avez plus qu’à enregistrer votre recherche pour ne voir apparaître que les tweets des bookies que vous followez.

Les paris gratuits sur Facebook

C’est un peu plus compliqué sur Facebook de dénicher des paris gratuits, car la recherche n’y est pas aussi pratique et la pratique des « hashtags » pas encore très répandue. Toutefois, si vous suivez la plupart des bookmakers, vous pourrez régulièrement participer à des opérations de ce type.

Page officielle d’Unibet

Dans l’exemple de post publié par Unibet lors du 1/8e de finale retour dernier, on vous demandait de donner le nom de du dernier buteur entre Chelsea et le PSG et de partager le post. Mais bon, il fallait être balèze pour trouver Thiago Silva sur ce coup ;-).

Freebet Unibet

Page officielle de ParionsWeb

Chez ParionsWeb, on parle plûtot de « e-crédits offerts ».

 

Mon astuce : la meilleure solution sur Facebook reste la création d’une liste d’intérêts. Pour ajouter une page à une liste d’intérêt, cliquez sur la fléche située à côté du bouton « J’aime » puis ajouter la page à une liste existante ou créez la. Ensuite, en marquant la liste comme favori, vous pourrez filtrer le flux d’actualité pour ne voir apparaître que les actu des bookmakers.

Suivre des sites de pronostics sur les réseaux

Les sites de paris en ligne distribuent également des freebets à leurs partenaires qui les re-distribuent à leur tour. Ce sont la plupart du temps d’importants sites de conseils en paris sportif et pronostics. Comme les bookmakers, ces sites offrent des freebets sur Facebook et Twitter via de mini-concours. Avantage de cette source : les participants y sont peu nombreux d’où des chances accrues de gagner des paris gratuits.

Surveiller les promotions chez les bookmakers

Les plus attentifs auront sûrement remarqué qu’il y a presque tout le temps chez tous les bookmakers un menu « Promotions » dans le menu de navigation. C’est le cas notamment chez PMU, Bwin, Unibet, NetBet et France Pari. Pour remporter les paris gratuits mis en jeu, il vous faudra toutefois parier en argent réel. Vous pourrez alors participer à deux types d’opérations : les challenges et les paris types « seconde chance ».
pmu_seconde_chance

Les challenges de paris sportifs

Régulièrement, les bookmakers organisent des concours pour récompenser les meilleurs parieurs avec des dotations en cash, en paris gratuits ou sous forme de lots. Pour participer à ces challenges, rien de plus simple : il suffit de s’inscrire, de parier la somme minimale imposée sur le sport ou les compétitions indiquées dans le laps de temps indiqué.

Ensuite, vous gagnerez des points en fonctions de vos mises et de vos gains qui vous permettront de figurer dans le classement général du concours. Au final, une trentaine de parieurs seront récompensés en plus de leurs gains.

Les « secondes chances »

On les trouve principalement sur Pmu.fr, mais ils sont parfois présent chez les autres bookmakers. Le principe de ces promotions est simple : si la condition imposée par l’opérateur est remplie, ce dernier vous rembourse vos paris perdants.

Exemple : pour le match Espagne – Ukraine, PMU Sport vous offre jusqu’à 100 euros sur vos paris perdants si Cesc Fabregas marque.

Mon astuce : avant de parier chez votre bookmaker, faites toujours un petit tour du côté des promotions. Il se pourrait bien que le match sur lequel vous vouliez parier fasse partie d’une promotion.