5 parieurs professionnels vous livrent leurs secrets pour bien parier sur l’Euro 2016

Pronostics parieurs Euro 2016

Ils sont 5 et font partie des tipsters les plus fiables du moment et les plus réguliers : Nadim Noureddine (Pronosoft.com), John Anthony (Mediapronos.com), Christophe Chabot (Coteur.com), Noart (Beatzebook.com) et Julien Mirabel (Pronostip.com) .Vous connaissez probablement déjà ces parieurs professionnels ou suivez déjà leurs pronostics sur leurs sites respectifs et j’ai pensé qu’il serait intéressant de les cuisiner pour tenter de connaître la recette pour bien parier sur l’Euro 2016. Voici les 4 questions que je leur ai posé, et vous allez le voir, leurs réponses sont très intéressantes.

« Les grandes compétitions comme la Coupe du Monde ou l’Euro offrent souvent beaucoup de surprises et sont en général très difficile à pronostiquer. Quel conseil donnerais-tu à tous ceux qui voudraient parier sur l’Euro 2016 ? »

Nadim Nourredine Pronosoft

Nadim Nourredine (Pronosoft)

« Oui les surprises sont nombreuses dans les compétitions internationales, encore plus à l’Euro qu’en Coupe du Monde. En 1992, le Danemark l’avait emporté, et en 2004, la Grèce… Au niveau « conseil », en général j’essaie de regarder tous les matches de la 1ère journée des groupes pour me faire une idée de chaque équipe. La compétition étant courte, on est obligé de faire des choix rapidement. A partir de là, on doit sentir le potentiel de chaque sélection. Les premiers matches peuvent aussi donner la tendance de la compétition. Si elle sera plutôt défensive ou offensive notamment. J’éviterai également des combos appelés « safe » avec plusieurs favoris. Le risque de nul est encore plus grand sur ces matches qui seront tous sur terrain neutre, sauf pour nos Bleus… »

A propos de Nadim : « NOU » est le créateur de l’incontournable site Pronosoft.com, un site très bien connu des joueurs de Loto Foot et de Parions Sport, notamment pour son appli PFE+. Meilleur pronostiqueur Ligue 1, Champion’s League et Premier League cette saison, Nadim est sans nul doute le pronostiqueur le plus fiable depuis que le classement Club Pronostics des tipsters existe.

Noart BeatZeBook

Noart (Beatzebook.com)

« D’être patients. L’attente est grande autour de cet événement, et en tant qu’amateur de foot on sera très sollicités. Même si l’on pense H24 aux rencontres, il faut absolument éviter d’avoir parié sur presque chaque match après une semaine. Les bons coups arrivent un peu plus tard bien souvent, quand les choses se décantent. Les petites équipes sont alors fatiguées par la succession de matchs, ce qui permet de voir de réels écarts de niveau et de passer nos pronostics avec plus de réussite. Sur la Coupe du monde 2010, mon entame avait été ratée avant que je termine par largement inverser la vapeur, une fois les grandes sélections rodées. J’ai retenu la leçon et je n’hésite pas désormais à jouer différemment en début de tournoi, en laissant de côté mes paris « beau jeu » habituels, les buteurs et les over. »

A propos de Noart : parieur professionnel depuis de 2006 et ex-animateur de l’émission « Radio Paris Sportifs », Noart s’est expatrié au Costa Rica pour vivre de sa passion et  et créer son propre site de conseil en paris sportifs, www.beatzebook.com.

Christophe Chabot Coteur.com

Christophe Chabot (Coteur.com)

« Le premier conseil que je donnerais c’est de ne pas parier avec son cœur. C’est le danger ! Dans ce genre de compétitions où les matchs s’enchaînent, il est important de suivre les différentes rencontres, de regarder les résumés, de relier les différentes informations…, afin de connaître la forme actuelle de l’équipe. A l’inverse d’un Championnat où la saison est longue, à l’Euro, rien ne doit être laissé au hasard ! »

A propos de Christophe : ancien footballeur professionnel passé par le Stade Malherbe, Christophe vit et respire football depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui pronostiqueur pour le site Coteur.com, Christophe fait partie des valeurs sûres du moment niveau pronostic foot.

Julien Mirabel

Julien Mirabel (Pronostip.com)

« En effet les grandes compétitions sont toujours très difficiles à pronostiquer. Pour exemple la dernière Coupe du Monde au Brésil a donné lieu à un très grand nombre de surprises. L’Euro est encore plus particulier car il existe peu d’écart de niveau entre les formations. Mon conseil est donc d’adopter un jeu responsable sans énormes prises de risque car les pertes pourraient être lourdes pour les parieurs compulsifs. Bien étudier, bien choisir ses matchs et contrôler son budget sont les clefs pour sortir en bénéfice d’un tel événement. »

A propos de Julien : diplômé d’une grande école de commerce (ESG) puis « coteur » pour la Française des Jeux et aujourd’hui consultant et maître de conférence, Julien Mirabel est un peu notre « ingénieur en paris sportifs » du groupe. Egalement auteur du livre « L’indispensable des paris sportifs », Julien Mirabel a lancé récemment avec Vincent Guérin son site, pronostip.com, sur lequel il distille ses meilleures fiabilités.

John Anthony

John Anthony (Mediapronos.com)

« Mon premier conseil est d’ordre financier : se fixer dès le départ un capital pour la compétition. Ce capital doit être une somme que le parieur doit pouvoir perdre sans se mettre en danger pour sa vie quotidienne, cela lui permettra de pouvoir parier de manière relâchée (même si cela ne veut pas dire qu’il peut faire n’importe quoi avec). Ensuite, mon conseil est de ne pas trop s’enflammer au début, notamment sur le premier match de chaque équipe. En général, on connaît la tendance d’une compétition lors des 3 premiers jours : beaucoup de buts ou non, des surprises ou non etc.. »

A propos de Mediapronos : après s’être fait connaître avec un site du même nom, John Anthony a crée avec un collectif de passionnés en paris sportifs un site innovant, mediapronos.com, un site animé par une communauté de parieurs experts.

Hormis les paris type “1N2”, y a t’il des types de paris que tu affectionnes pendant ce genre de compétition et si oui, pour quelle raison ?

Nadim Nourredine Pronosoft

Nadim Nourredine (Pronosoft)

« Même si cela ne m’a pas encore trop réussi sur ce type de compétition (on tente sa chance une fois tous les quatre ans…), un pari sur le meilleur buteur de l’Euro 2016 m’attire particulièrement car il n’y a que de jolies cotes. Pour choisir mon buteur et ne pas prendre les plus gros favoris, je me focalise sur les poules où je repère les équipes qui peuvent se prendre « des valises » (ce qui est de plus en plus rare). Ensuite, il faut évidemment une équipe capable d’aller assez loin, au moins jusqu’en quarts. Pas nécessaire de prendre un finaliste puisque plus la compétition avance, plus les scores se resserrent. »

Noart BeatZeBook

Noart (Beatzebook.com)

« Je n’ai jamais été trop fan du 1N2. Il est très très rare que j’en joue et cette compétition ne déroge pas à la règle. Sur ce genre de compétition, je n’hésite pas à jouer des under et des nuls mi-temps, bien plus qu’en saison régulière car l’importance de chaque match est multiplié en sélection. Il n’est pas rare que les rounds d’observation durent, surtout si la confrontation semble déséquilibrée paradoxalement. Car il y a aussi un autre facteur que tout le monde oublie : les sélections ont de moins en moins de temps pour se préparer. A notre époque, il est rare que les joueurs du onze type jouent déjà ensemble en club et arrivent à l’Euro avec des automatismes. Cela se fait au fil de la compétition : quand les deux équipes sont plus confiantes et tentent des choses. Ce regain de spectacle et de jeu me permet de jouer avec de bonnes confiances sur mes paris buteurs. Vous noterez d’ailleurs voit beaucoup plus de scores fleuves une fois les matchs de poule terminés ces dernières années. »

Christophe Chabot Coteur.com

Christophe Chabot (Coteur.com)

« Hormis les résultats des matchs, dans ce genre de compétition, il est intéressant de parier sur les buteurs. Le classement des buteurs est mis en avant dans les différents Championnat d’Europe et généralement, les « stars » des « grosses » nations sont souvent aux avant-postes et souvent buteurs ! Les cotes sont belles et combinées avec une victoire de l’équipe, cela peut devenir très lucratif. »

Julien Mirabel

Julien Mirabel (Pronostip.com)

« Les paris sur le nombre de buts sont souvent propices aux bonnes affaires. Comme pour tout type de pari il faut néanmoins rester raisonnable et se cantonner au +/- 2,5 buts sans chercher à toucher une énorme cote avec des paris sur les +4,5 ou +5,5 buts ou au contraire sur les -1,5 ou -0,5 buts.
Les paris sur toute la durée de la compétition sont également agréables à vivre comme par exemple« Qui finira meilleur buteur de l’Euro ?». Néanmoins ces paris sont souvent associés à un TRJ beaucoup plus faible que les 1N2. Fun mais peu rentable donc… »

John Anthony

John Anthony (Mediapronos.com)

« J’aime beaucoup les paris sur les buteurs. C’est d’autant plus intéressant dans les grandes compétitions comme l’Euro, la Coupe du Monde et la Ligue des Champions : les grands buteurs répondent très souvent présents ! « 

Si tu devais mettre 10€ sur un pari avant le début de la compétition, ce serait lequel ?

Nadim Nourredine Pronosoft

Nadim Nourredine (Pronosoft)

« Ça serait un pari sur le match d’ouverture. Souvent un match fermé, surtout que les Bleus vont rencontrer la meilleure défense des éliminatoires, à savoir la Roumanie. Je prendrais le nul mi-temps – victoire France, coté à 3,50. Le verrou devrait sauter en deuxième mi-temps, et ça pourrait faire 1 ou 2-0 au final. »

Noart BeatZeBook

Noart (Beatzebook.com)

« Ce serait sans conteste un petit pari spéculatif sur la Pologne, dont la cote avoisine les 50. Leur phrase de qualifications, avec une victoire 2-0 contre l’Allemagne, a fait sauter un verrou chez cette sélection qui joue libérée depuis. Regardez les scores de leurs matchs sur l’année écoulée, leur force de frappe offensive est détonante. Des équipes qui jouent l’Euro ont aussi dû s’incliner à Varsovie. Les Polonais retrouvent l’Allemagne dans leur poule. Même sans finir 2es ils se qualifieront en huitièmes sans souci. Avec l’Ukraine et l’Irlande du Nord à jouer, ils prendront au moins 4 points dans ce groupe. Après tout sera possible, je ne les vois faire de complexe sur les playoffs. Et il est inutile de vous présenter Lewandowski, grand artisan de cette qualification à l’Euro 2016. En général les joueurs qui font une saison époustouflante ont du mal en juin. Mais vu qu’il est un peu rentré dans le rang sur les trois derniers mois avec le Bayern, il nous fera peut-être un Euro stratosphérique ! »

Christophe Chabot Coteur.com

Christophe Chabot (Coteur.com)

« Si je devais mettre 10 euros avant le début de l’Euro 2016, c’est sur la victoire de Angleterre dans cette compétition. Les Anglais peuvent faire rêver les téléspectateurs avec leurs joueurs offensifs, Wayne Rooney, Harry Kane (25 buts), Jamie Vardy (24 buts)…Les deux derniers ont été les meilleurs buteurs et les animateurs de la Premier League ! »

Julien Mirabel

Julien Mirabel (Pronostip.com)

« Après avoir cherché une cote raisonnable et un pari du même genre, j’opterai pour le pronostic suivant :
L’Allemagne atteint au moins les demies – finale : Cote : 1,85« 

John Anthony

John Anthony (Mediapronos.com)

« Avec 10 €, on ne va pas aller très loin mais je vois bien l’Angleterre faire quelque chose. »

A ton avis, quelle sera la finale de l’Euro 2016 et qui la remportera ?

Nadim Nourredine Pronosoft

Nadim Nourredine (Pronosoft)

« C’est encore plus compliqué que de trouver le vainqueur comme question, merci 😉
La France ne ratera pas son Euro. Comme à l’Euro 1984, et comme en Coupe du Monde 1998. Jamais deux sans trois. La mayonnaise devrait prendre, le groupe est sain.
Pour l’adversaire, la logique voudrait évidemment que cela soit l’Allemagne. Mais je vais opter pour un de mes outsiders, l’Autriche... Une équipe sans star mais avec un collectif cohérent et quelques joueurs d’expérience. Bons pronos à tous ! »

Noart BeatZeBook

Noart (Beatzebook.com)

« Avec un joueur redoutable comme Thomas Müller, qui mettra encore sa demi-douzaine de buts à mon avis, je vois la Mannschaft tenter de confirmer son titre au Mondial 2014. Mais une finale France – Allemagne ne sera possible que si l’une des deux équipes termine deuxième de sa poule. A choisir, je dirais plutôt un France – Espagne comme en affiche en finale de cet Euro 2016 donc. La poule D est composée de belles équipes mais la Roja reste un rang au-dessus et devrait terminer en tête. Et puis, les Espagnols ont eu un trou d’air en 2014 mais à part ça, il n’y a que la France de Zidane qui les a sortis, en 2006. Justement, je verrais bien… la France sortir vainqueur d’une telle finale. Griezmann marche sur l’eau cette saison et contrairement à d’autres joueurs il n’est pas inhibé dans les grands matchs. Il a déjà brillé sous le maillot bleu à plusieurs reprises donc je pense que l’on peut compter sur lui. Le fait d’être à la maison, avec un coach comme Deschamps : on peut revivre 1998 selon moi ! »

Christophe Chabot Coteur.com

Christophe Chabot (Coteur.com)

« ANGLETERRE – FRANCE. L’Angleterre n’a rien gagné depuis plusieurs années et cette année, avec ses buteurs, Kane et Vardy, les « Three Lions » peuvent surprendre. L’Euro 2016 se dispute en France, donc une victoire Angleterre / France pourrait être explosive. On parle de « crunch » en rugby pour un duel entre Français et Anglais, donc cela semble appétissant ! »

Julien Mirabel

Julien Mirabel (Pronostip.com)

« Même si la France est le favori des bookmakers avec une cote avoisinant les 4,5 pour gagner la compétition et même si j’ai à titre personnel, envie de voir nos bleus l’emporter, je verrais plus une Finale entre l’Allemagne et l’Angleterre avec pourquoi pas une victoire des anglais pour fêter les 50 ans de leur titre de champions du monde. »

John Anthony

John Anthony (Mediapronos.com)

« Un Angleterre – Allemagne, et je vais rester sur mes petits Anglais. »